Rêverie secrète

Belle endormie, de quoi rêves-tu, qu’attends-tu ?
Perverse, ignores-tu dévoiler à mes yeux
Ce corps nu somptueux aux parcours délicieux…
Mais tu dors, inconsciente à mes fantasmes tus.

Oh ! À te voir ainsi exposée, qui croirait
A ta feinte innocence ? Effarouchée ? Surprise ?
De quels baisers, de quelles mains, de quelle prise,
Tes songes sont peuplés que dire n’oserais ?

Monts et vallées, ruisseaux, forêts, grottes secrètes !
Et la senteur subtile où source mon ivresse,
Voici les pièges doux que ton sommeil décrète !

Tandis que contre toi lentement je me couche,
Ne verrais-je un sourire briller sur ta bouche ?
Tandis que ton cœur s’ouvre à profonde caresse…




Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net