Quand tu auras

Quand tu auras en mon cœur déposé
Ton fardeau ton chagrin ta peine d’écorché
Le poids de ton passé
La lourdeur des années
L’épaisseur du vécu
Que tu seras rendu
Que tu diras je t’aime
Nous serons face à face
Nous nous aimerons
Viens!

Quand tu auras en mon corps déposé
Ta force ton destin
Ta sève ton venin
Ton rêve dans le mien
Que nous serons par trop épuisés
Nous dormirons enfin
Viens.




Ecrit par Evemarie
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net