Sacré Dimanche soir...


C'était dimanche soir
Mais il ne faisait pas noir,
Ta jupe en complicité avec ce doux vent qui passait
Ce vent qui chantait un slow
M'a sorti de ma torpeur,
Et ,
D'un geste de la main,
je t'ai dit "salut!"
et
toi,
tu m'as souri,
et j'ai entendu "merci".

Ce dimanche soir
alors que dans ma tête
défilaient mes déboires,
devant moi tu es passée;
et ce vent complice
a balayé tes cheveux,
ces cheveux si doux
et
si bleues,
m'ont captivé.
tu m'a souri
et j'ai entendu
"don't be afraid"
et vers toi,
je suisvenu,
A toi ,
j'ai parlé.
et
bien après ...
Quand j'étais dans tes bras,
et
bien après...
dans tes draps
dans mon coeur tout souriant
j'ai pensé
Sacré Dimanche soir !




Ecrit par Princeben
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net