Girouette au ciel de Provence

Au bout du vieux clocher,
Comme un coq en goguette,
Toujours bien accrochée :
C'est notre girouette.

Quand la brise de mer lui rafraîchit la tête,
Elle est à son affaire et elle joue la coquette...
Mais quand le vent d'hiver veut jouer les salauds,
Elle se met en colère et grince de l'ergot.

Au bout du vieux clocher,
Comme un coq en goguette,
Toujours bien accrochée,
C'est notre girouette.

Brin de fer émouvant, silhouette fragile,
Nous indiquer le vent n'est pas toujours facile...
Mais du vieux campanile ne voulant décrocher,
Elle se fait docile sans jamais se lasser.

Au bout du vieux clocher,
Comme un coq en goguette,
Toujours bien accrochée,
C'est notre girouette.

C'est un tout petit rien, un petit brin de fer
Mais que l'on aime bien au village des Baux ;
En passant sur ces terres, sympathiques badauds,
Regardez la, si fière, tout prés du ciel là-haut !




Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net