Tempus fugit

En leurs calices de velours,
Les roses nous offrent leur beauté
Mais pour les cueillir, mon amour,
Le doux Printemps nous est compté.

Si généreux de sa lumière,
L'été s'installe sur nos serments,
Viendra l'Automne, viendra l'Hiver,
Alors profitons du beau temps !

Puis, sur les coteaux qui s'étonnent
D'être de rouge bariolés,
Nous cueillerons les grappes blondes
Mais pas le temps dans nos filets.

Sous son grand bonnet de travers,
J'ai vu l'Hiver qui s'en venait...
Le froid s'installe sur nos terres,
Viens prés de moi, me réchauffer.

La vie s'enfuit, jour aprés jour,
Un an de plus dans son sabot ;
Pour notre anniversaire d'amour,
Espérons que le temps soit beau !



Le bonheur est dans le pré<br />
Cours-y vite il va filer !<br />
<br />
Paul Fort


Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net