Le sang coule

Main tendue vers le prochain
Trottoir regardant le destin
D’un regard si froid
Sans aucune chance, ni droit

Détresse déchirante
Sur cette cacophonie délirante
Ne s’estompant jamais la nuit
Sur ces joues remplient de pluie

Larme de sang
Sur le temps et cette réalité
S’envolent à travers ces violons stridents
Cœur larmoyant
Sur le monde et sa beauté
Lorsque les mots ne sont plus touchants

Respire agonissant
Sur cette flaque de sang
Sur se pavé gravé de mémoire
Reflétant qu’un minime espoir

Lune éclairante
De ta sagesse pesante
Délivre de leurs chaînes
Nos âmes remplient de toute cette haine

Larme de sang
Sur le temps et cette réalité
S’envolent à travers ces violons stridents
Cœur larmoyant
Sur le monde et sa beauté
Lorsque les mots ne sont plus touchants




Ecrit par Uldericka
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net