Soleil de mes délires

Je ne sais pas comme te décrire,
Comme te peindre, ni comme t’écrire
J’aurais tant des choses à te dire
Tant d’amour et combien je te désire.

Soleil de mes délires.

Face à ta divine beauté, je suis émerveillée
Surtout le soir lorsque tu vas te coucher
Que tu t’enfiles ton pyjama rouge orangé
Je te contemple jusqu’à que tu disparais.

Soleil de mes soirées.

Tu remettras ton grand manteau noir perlé
Autour de toi de milliers de papillons argentés
Brillent pour illuminer mère patience et Mer polluée
Et la Reine des nuits sera là pour te remplacer

Soleil de l'aurore de la rosée.

Dans mon lit je plonge au lac de mes pensées
Je te peins tel que je t’ai vu avant de me coucher
Couleur feu, couleur sang, couleur or et orangé,
Oh soleil de mes délires tu me fais la nuit rêver.

Soleil du pays où je suis née.




Ecrit par Paquita
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net