La juste mesure

Ne me demandez pas d’où vient cette musique
Quand se glissent les mots au dos de ses arpèges
Pour s’envoler légers, papillons poétiques,
Sur une blanche page en harmonieux cortège.

En ces jours où certains dénigrent ses atouts,
L’accusant de brider leur force d’expression,
Là où trop libéré, l’écrit est fourre-tout,
Il pose ses jalons en chaudes pulsations.

Au service du beau, il éclaire les lignes
Pour rendre l’émotion au souffle de sa voix
Et d’un simple tempo du rêve devient signe
Quand va fleurir le verbe au secret de ses lois.

Oui, j’aime me plonger dans cette pureté
Du rythme régulier dont il fait sa parure
Et cueillir le reflet de la légèreté
De douze pieds dansant à la juste mesure.





Ecrit par Myosotis
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net