Parle-moi d'elle


Parle-moi de celle qui tapisse tes murs,
Quand son ombre gourmande au plafond se balance;
Dont le rire cascade éclaire d’un air pur
Ta cage d'escalier t'emportant dans sa danse.

Celle au teint délicat, pétillant de fraîcheur,
D'une douce candeur, les boucles dans le vent,
Qui incline la tête avec tant d'impudeur,
Dévoilant son cou blanc, gracile et si troublant.

Parle-moi de celle qui hante tes matins,
La transe de ton corps dans son rêve conquis,
Aux courbes de ses reins, au galbe de ses seins,
Quand tu la prends encor' en son antre, épanoui.

De ce cœur sur la main qu'elle a mis dans la tienne,
Pour qu'il en soit plus beau, pour qu'elle en soit plus belle.
La bouteille à la mer que les vagues retiennent,
Comme un flot de bonheur, un bouquet d'étincelles.

Que j'entende ta voix me raconter encore,
Mon esprit recueillant notre flamme en partance.
Tes mots glissent en moi comme un poison qui mord.
Mais j'accepterai tout plutôt que ton absence.

Oui, parle moi d'elle, fièvre en ton épicentre,
Tant pis si je n'entends, jamais, que ces mots-là.
Je ferai silence dans le creux de mon ventre,
Quand tu parles d'elle, tu me parles de toi.



<br />
9 Novembre 2004<br />


Ecrit par Myosotis
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net