La valse volée

Laissons la musique nous guider.
De notre jeunesse envolée
Surgit sur le pré ce vieil air.
Laissons-nous faire.
Comme autrefois
Sur le bout de tes doigts
Avec comme seule parure
Mon rire et ma chevelure,
Tu me faisais tourner la tête
Et mon cœur en fête
Je tournais encore et encore
Pour ensorceler ton corps.

Accordons-nous mon vieil amant
Cette valse d’antan
Pour nos retrouvailles
Serres-moi fort la taille

Laissons nos pas nous guider.
Glissons sur la pointe des pieds.
Profitons de ce temps offert.
Laissons-nous faire.
Comme autrefois
Certain de tes bons droits
Et tes mains sans cesse
Roulaient sur mes fesses
Tu me faisais tourner sur trois notes
Comme alors j’étais sotte
Tu m’embrassais encore et encore
Et tu prenais mon corps

Accordons-nous mon vieil amant
Cette valse d’antan
Pour nos retrouvailles
Serres-moi fort la taille

Laissons nos mains nous guider
Préférons là-bas ce bosquet
A ces gens qui nous indiffèrent.
Laissons-nous faire.
Fourmillent en moi
La musique et tes doigts.
Je n’ai pas perdu la cadence
Et tournent nos têtes et nos sens
Je frémis de tes souvenirs coquins
Qui rôdent au creux de mes seins
En trois temps je te pardonne
À toi une dernière fois me donne

Accordons-nous mon vieil amant
Cette valse d’antan
Avant que je m’en aille
Serres-moi fort la taille


Walz of the old time - Lenina Selyanina

Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net