Le temps de la nuit

A l'envers de la nuit
Le temps enseveli les heures
Et tombe le jour dans l'impatiente.
L'ombre des fleurs sauvages
Façonne le corps des arbres noirs
En longs cou de girafes.
Des miettes de feuilles
S'éparpillent en plumes d'ébène
Et s'arriment au pelage
Des fauves, par dessus les gouttières.
l'ombre diluée des spectres
Délivre des chimères insaisissables,
A la lumière rase
Du rayon vert de l'aube,
Le long de la toile
D'un Douanier Rousseau.




Ecrit par Nathalie Dhenin
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net