Aux Puissants

Je voudrais dire aux Puissants
Aux regards froids de carnassiers
Que le peuple en a assez
De toutes leurs atrocités
N'ont-ils rien à faire que de châtier
Les nobles rêves de l'humanité

Je voudrais dire aux Puissants
N'avez-vous pas été enfants?
N'avez-vous donc point honoré vos parents?
N'avez-vous connu que le sang
Pour devenir ainsi manants

Je voudrais dire aux Puissants
De cesser de pousser l'audace
À vanter à notre face
Déguisés en mensonges de glace
Les prouesses de leurs sous-fifres rapaces

Je voudrais dire aux Puissants
De respecter l'honneur
Du vaincu comme du vainqueur
Que leurs lois ne sont que des leurres
Au nom desquelles des enfants meurent

Je voudrais dire aux Puissants
De cesser d'appauvrir la pauvreté
Pour enrichir ce veau d'or idolâtré
Qui n'a de raison d'exister
Que pour mieux le mal statuer

Je voudrais dire aux Puissants
De ne pas frapper le persécuté
Et de ne pas écorcher le brûlé
De cesser de pourchasser
La misère qu'ils ont eux-mêmes créée

Je voudrais dire aux Puissants
De ne pas voler le malheureux
À qui ils ont laissé si peu
Comment peut-on se dire courageux
À opprimer les valeureux

Je voudrais dire aux Puissants
De ne pas torturer l'angoisse
De la peur qu'ils ont semée et qui croisse
Avec ces bombes qui froissent
Le coeur de la terre et de l'humain qui se croisent

Je voudrais dire aux Puissants
De ne pas étouffer la voix des vaillants
Qu'ils ont réduit au silence sans ménagement
De cesser d'assombrir le soleil levant
N'ont-ils pas de reste d'avoir noirci nos océans

Je voudrais dire aux Puissants
Qu'au nom de leurs passions
Les routes sont jonchés de moribonds
De pauvres hères et de vagabonds
Qui n'ont sous la dent à se mettre qu'un vieux et rassis croûton

Je voudrais CRIER aux Puissants
De cesser de se cacher
En courageux maîtres derrière leurs armées
Qu'ils viennent eux-mêmes le peuple affronter
Et toutes les vilenies et les souffrances justifier

Je voudrais CRACHER aux puissants
D'avancer seuls au front
Revendiquer la justesse de leurs actions
Avancez mais avancez donc!
Que l'on voit enfin le vrai visage du démon




Les urnes sont ouvertes<br />
Qui osera se présenter<br />
Pour voter<br />
Alors qu'ils attendent<br />
Et qu'ils tirent ....<br />


Ecrit par Mademoiselle
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net