La citée des Anges


Tu sais je me suis blessé aujourd'hui je pleurs et je perds mon sang
Je voulais rester avec toi toute ma vie j'ai gravé nos noms dans un arbre
géant

Tu étais mon destin ma vitalité alors je souffre et je mourrai pour toi
J'ai ouvert mes veines avec un couteau aiguisé car je t'aime à la folie tu
vois

Je pense à toi maintenant je suis triste tu n'es pas là
J'aurai aimé te revoir pourtant avant de partir pour l'au-delà

Je veux juste que tu me fasses une seule promesse pardonne-toi mais ne
m'oublie jamais
J'espère aller au paradis en vitesse car mon existence fut trop laide tu
sais

Toutes les larmes de mon coeur se noient dans mon sang le suicide était ma
seule alternative
Je pense avoir fait ce que j'ai pu pourtant tu ne m'aimes plus alors je ne
peux pas vivre

Ressentiras-tu la même chose je ne crois pas et je ne le désire pas
Ma vie fut une rébellion sans cause alors ma fin est évidente sans choix

Qu'on m'accueille dans la citée des Anges qu'on m'accueille au paradis
Qu'on m'accueille dans la citée des anges pour que je sois plus heureux
qu'ici

Ô maman ne pleure pas parce que je meurs ô ma chérie ne fonds pas en larmes
s'il te plaît
Je vous aime de tout mon coeur mais je ne mérite pas votre pitié

A présent je sens ma vie s'évaporer très vite mon coeur cesse de battre j'ai
très mal
Chérie je t'aime mais je te quitte c'est pas ta faute mais la mienne s'il
faut que je m'en aille




Ecrit par Francois Ville
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net