Chevauchée fantastique

Au valeureux chevalier qui était en partance
Assoiffé d' aventures à nulle autre pareille
Sa ferveur a pénétré mon coeur de sa lance.
J’ai cru en l’aube bleue auréolée de tons vermeils.

A partir ? demeurer près de moi tu as choisi
Mon âme a palpité dans un soubresaut farouche.
Gentilhomme du badinage aux folles envies
Tu mis pied à terre en t’emparant de ma bouche

Homme impénétrable, caparaçonné de fer
Serais-tu un mystérieux envoyé des Dieux.
Ou, que diantre! l’âme exécrable de Lucifer
Dissimulé sur des raccourcis aventureux.

Voici qu’en soupirant d'une innocence divine,
Tu m’apparais dévêtu et dépourvu de masque
Mon cœur affolé papillonne en ma poitrine
Je suis terrassée par la foudroyante bourrasque !

L’étreinte brûlante est haletante et fiévreuse
Mes sens éperdus dans cette intime chevauchée
Sombrent dans l'hallucinante tempête amoureuse
Mon corps vaincu près du tien chèrement enroulé ,

Arcane




Ecrit par Arcane
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net