Habanera


Habanera
.
Les fleurs ont des larmes
au bout de la langue
perles où l’aurore
migre tout entière
ainsi que mon coeur
au fond de tes yeux
.
Tout amour est double
quand l’être qu’il aime
ne peut s’égaler
à l’être qui l’aime
Va laisse pleurer
l’ombre de toi-même
.
Donne-moi ta main
qui dit tant de choses
comme un petit crabe
enfant d'une rose
instruit par la mer
avance et recule

.




Ecrit par Lasource
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net