La chaleur de l'hiver






Beaux
Toits blancs,
En chapeaux,
D'un ciel neigeant
Bâchent sur volcans.
Sur les maisons du Puy
Genre écailles de dragon,
Veilleuses des feux intérieurs
Reposent les lauzes du prieur.
L’horloge Grand-Mère passe Noël,
Le Nouvel An de cliquetis rigoureux,
Où les jours s’égrènent imperturbablement.

L’hiver calme le tempérament impétueux
Des bardes aux lyrismes vertigineux.
Hors, les charmantes d’ Auvergne confient :
Oh ! Cœur leurs maris restent hardis !
Tisons de foyers bienheureux,
Amoureux narguant les cieux.
Toujours forts et joyeux,
Nourris d’ambroisie.
La vie au Puy,
Eden blanc
Séduit
Tant.




Ecrit par Stella
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net