A ma muse non-voyante (Rencontre poétique)

Elle avait des yeux d'ange
Et moi je recherchais
Où son regard étrange
Voyait.

En fait la belle Dame
Ne voyait qu'en elle-même
Au travers de son âme
Suprême.

Jamais elle ne saura,
Combien ses yeux velours,
Ont déposé en moi
D'amour.

Elle avait des yeux d'ange,
Elle devint ma muse,
Car son regard étrange
D'intruse,

Plus jamais ne quitta
Ma plume poétique,
Même si parfois
Amnésique,

Je cherche la mutine
Que rarement je vois,
Même si dans ma rime
Parfois,

Pour elle je suis bavard,
Mon âme condamnée
Je l'offre à son regard,
Troublé.

Que ma muse d'amour
Blottie au fond de moi
Accompagne toujours
Mes pas.




Ecrit par Sandipoete
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net