Nina et les 7 mondes




Nina est une petite fille,
Elle voit dans l’eau, tout ce qui brille
Et songe aux étoiles lointaines,
Quand elle se rend à la fontaine.

La nuit bientôt arrive ici,
Tout le paysage semble gris,
La terre devient sensible aux ondes.
Son rêve la porte dans les sept mondes.

Il est sept mondes merveilleux.
Dans le premier, les pommes sont bleues.
C’est la planète Nectarius,
Où poussent de splendides crocus.

Avicolde est le second,
Habité par les patachons.
Ce sont des chats à belles crinières,
Qui marchent, sautillant d’un pas fier.

Parcouru par des petits chiens,
Qui parlent de tout et de rien,
Le troisième s’intitule Melpène,
Où l’on ne connait pas la haine.

Tiroulou est le plus étrange.
Vu d’ici, un monde qui dérange.
Ce sont des abeilles en effet
Qui, d’un papillon ont l’aspect.

Le cinquième monde est Parsis.
Il apparaît couleur cassis.
On ne sait pas qui l’occupe,
Peut-être un oiseau à huppe ?

La sixième planète, Calmine,
Où, une grosse montagne domine,
Dévoile de splendides edelweiss,
Des pâquerettes, des aloès.

Le dernier monde est Lestiphon,
C’est une planète de champignons.
Des petits, des gros et des ronds,
Des rouges, des verts, des marrons.

Nina ira un jour là bas
En disant « abracadabra »
Car il y a de la magie
Dans les rêves des tout petits.





Ecrit par Ottomar
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net