Planètes

Ces planètes anciennes
Sont les pâtres de notre monde
Ces bergères gardiennes
Flottent perpétuellement
Sans trêve depuis l'éternité et ores
Elles cabriolent paraboliquement
En l'espace interstellaire
Côtoyant comètes et météores

Ces astres balourds et titanesques
En cette sidérale ronde
Se jouent des météorites
Et font notre univers planétaire
Elles virevoltent autour
Des étoiles et alentour
Sans jamais les atteindre
Nous sommes émerveillés
Par leur danse cosmique
Qui figure une fresque

De cette chorégraphie sans passe-droit
J'aimerais être le maître émérite
L'auteur des farandoles leur conseiller
Mais hélas seuls les dieux ont ce droit
Et les dons utiles célestes et précieux

Moi je suis un paysan rustique
Médusé et conquis inapte à dépeindre
Le prestige de ces titans dans leur ballet gracieux









Les Maissineries X.20

Ecrit par Cepyge X
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net