EmatOme

Tu as cueillis il y'a huit ans
Mon cœur dans un champ de souci
Tu l'as piqué dans tes cheveux brillants
Et de sa fraîcheur tu t'es nourris

Notre amour surréaliste aux alurs de nébuleuse
Par delà les nuages et le ciel en papier bulle
De la confiance; de la conscience intra veineuse
Et les corbeaux qui nous surveille incrédules

Ce soir je m'arme d'un stylo plume
Pour que mes maux soit plus légers
Souffler ton nom jusqu'à la lune
Pour toi Camille je la raccrocherai

L'orage s'est invité dans notre boulle de cristal
Au grand bal des oiseaux de passages
Un message sous une neige estival
Un mirage sous les traits d'un visage

Huit ans plus tard nous voila à nouveau
Les pieds nus dans ce champs de soucis
Une pensée fanée assombrie mon cerveau
Tu me jettes, cueilles un cœur et souris




Ecrit par -To-
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net