C'est moi l'hypoténuse

Des trois côtés du triangle
je suis le plus grand
le plus fort et par conséquent
le plus sentimentale.

Mais toi mon amour
tu es l'angle droit
et ces deux jaloux qui me retiennent
l'un par la tête l'autre par la queue
pour m'empêcher de t'aimer
ont dû gaspiller
la somme du carré de leurs forces
pour le carré de mes forces égaler.

Ah, mon amour
deux de tes amants m'environnent
et je souffre leur jalousie
parce que tu m'as choisi.

Comme l'univers est méchant!

Parfois
j'aimerais quitter ce monde
et vivre dans le monde de tes yeux.


le 16 Avril 2006

Ecrit par Chicabala
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net