Cérémonie nocturne

Accomplissant sa messe éternelle, le crépuscule versait son encre de mélancolie sur le linceul du jour. Dans son cortège, les infatigables vaisseaux de l’Orient déferlaient sous leur pavillon de pourpre.

La voûte de la divine cathédrale s’éveillait lentement. Du haut de ses longs murs brumeux, surplombant chaque cime et abîme, elle conviait la nature tout entière à cette grande cérémonie constellée.

Le pâle encensoir de la dame blanche agitait ses parfums au fond d’un lac tandis que mon âme, comme étrangère à ces noces merveilleuses, scellait mon regard dans les profondeurs de l’antique berceau.




Ecrit par Maldoror
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net