Ceux qui me détestent à ceux qui m'adorent

Ceux qui me détestent:

Vous le connaissez pas
c'est un poète pas sympas
pointu comme un compas.

Ceux qui m'adorent:

Il peut noyer quelqu'un dans les puits
et il ne faut donc jamais blaguer avec lui?

Ceux qui me détestent:

Il aime et abdique la seconde qui suit;
l'amour c'est son outil de travail
les filles passent et laissent un détail
comme les wagons se succèdent sur les rails.

Ceux qui m'adorent:

Pourtant il resplendi de prud'homie
son attrait c'est sa bonhomie
vous faites erreur, il est bon ami.

Ceux qui me détestent:

Il ne sait pas dire "rompons"
la probité lui donne accès aux jupons
c'est sûr, c'est un fripon.

Ceux qui m'adorent:

Un fripon? Vous le connaissez mal
jugez par l'apparence et c'est normal
d'ignorer le caractère de ce doux mâle.

Ceux qui me détestent:

Qu'il aille au diable, poète de malheur!
Sa voix raisonne comme un haut parleur
sa popularité nous envoi des flèches au cœur.

ceux qui m'adorent:

Assez d'écouter vos blasphèmes!
Jalousez, à nos yeux il reste le même
et nous l'aimons autant qu'il nous aime.











écrit le 16 Octobre 2007

Ecrit par Chicabala
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net