Le chat

Je suis le chat qui la nuit marche sur vos toits
Ce chat sombre qui plonge au profond de vos songes
Qui passe silencieux pour fouiller vos mensonges
Et vous laisse au matin l’âme vide à l’aboi

Ce félin malicieux adoré des Crétois
Qui leur apprit comment feuler le mot qui ronge
Et j’ai porté mon silence en ce gouffre où plonge
Ce savoir désolant qui vous tance « Tais-toi ! »

J’ai couru tous vos âges vous ai vu grandir
Délaisser les forêts pour des mers improbables
Guidés par toute étoile aveugles au nadir

Je reste auprès de vous Je veille sur vos rêves
Vous dont le nerf est vif mais la pensée si brève
Je suis le chat qui la nuit marche sur vos sables

Ce menteur qui rendra vos lendemains palpables.




Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net