Éloge À La Femme

Femme tes bras sont pleins de souffrance, d'amour.
Que tu sois une Dame ou que tu sois l'Amie,
Prés de Dieu est mon âme quand elle est blottie,
Que tu prends sur ton sein l'enfant, le troubadour.

Mes peines mes chagrins ont parsemé les jours
Du malheureux quidam espérant l'accalmie.
Parfois l'épithalame en une allégorie
Toute en alexandrins rendait mon cœur velours,

Ou l'haleine du soir endormait ma torpeur,
Et mon cœur nonchaloir oubliait sa terreur,
Là où poète heureux, je fuyais le funeste.

Femme, tout prés de toi, fuit ma douleur féconde.
Je peux combler mes yeux sous l'empire céleste,
Oubliant mon émoi... Ma misère faconde.




Ecrit par Sandipoete
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net