Géo Trouvetou

La vitesse au carré d’un photon, multiplié
Par la masse, est égale à la dive énergie ;
Et c’est ainsi que du néant, soudain, surgit
La forme pleine appuyée sur le temps déplié.

C’est simple ! Il suffisait d’y penser, juste un peu…
Mais pour penser, il faut du temps, il faut le prendre…
Non comme il vient ! mais comme on veut, et sans l’attendre…
Car, sans grattouiller l’allumette, point de feu !

Et ce n’est pas en écoutant le chant faux de la muse,
Que l’Indien vit le carré de l’hypoténuse :
L’esprit, longtemps, doit, sur le siège du fakir,

S’asseoir… et que cela chatouille les neurones,
Voici, sans nul besoin boire quelconque kir !
Qui donne sel à la vie… Lors : on lui pardonne.




Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net