Patience de Marie

Que longue est la patience
Quand l’aimée est au loin
Mais en même fiance
La nef du ciel nous joint

Combien mon cœur t attend
Entends sa diligence
A fleurir ton printemps
D’inflexible élégance

Accorde amie ta main
Qu’enfin vienne demain
Accorde l’espérance

A ce cœur que tien touche
Par geste de clémence
De voir tes yeux ta bouche.


Le chant de Marie - ©copyrightfrance-27w41c9 <br />
http://lechantdemarie.over-blog.com


Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net