Au loin sur l'Océan

Au loin sur l'océan porté par un voilier
S'ouvrent goéland les voiles de liberté
Remontant le vent, bordées au prés serré
Rien ne vient contraindre ni lof ni abattée

L'équilibre est atteint le cap est certain
Un horizon en faim d'écume sans fin
Et s'exprime l'étrave pour un lointain si fin
Suivi d'un sillage mourant bien au lointain

Éole souvent changeant d'humeur
N'entrave ni ne contraint ce bonheur
Filant les écoutes au gré de son leurre
Même en réduisant voiles en splendeur...




Ecrit par Tourmentin
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net