Leçon de morale

La morale, vieille bâtisse cossue,
Où les vices sont dorés,
Ne recèle de mon point de vue
Que de viles qualités.

J’y vois l’hypocrisie vêtue
D’une traîne d’humilité,
Venir tromper votre conscience nue,
Pleine de crédulité.

J’entends des aboiements d’orgueil
A peine votre âme piquée,
Qui ne parviennent à faire le deuil
D’une fierté bichonnée.

Maintenant, je vous sens nerveux ;
La jalousie s’anime
Et s’empare de votre corps envieux
Jusque là magnanime.

La vie, plus qu’un méfait
Est voyez-vous, l’antre des abus,
Où chacun se complait
Le ventre mou, exempt de vertus.



Poème extrait de mon premier recueil de poèsie Hasards de l'Humeur paru en mai 2013<br />
chez Mon Petit Editeur<br />
http://www.monpetitediteur.com<br />


Ecrit par Miocene
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net