La mouette dormeuse

Un îlot de roches solitaires
Flottait sur l’eau du fleuve sans terres;
Sur l’une d’elles, une mouette
Dormait… bouche mi-close et muette.

Oiseau des mers filant vers Neptune;
Oiseau des vents volant vers la lune;
Mouette au bec gourmand et fouineur;
Mouette au cri perçant et rieur.

La marée avança vers l’oiseau
L’enlaçant et couvrant son manteau
Sans que le volatile s’éveille.

L’eau bleue monta encor et encor
Puis l’immergea complètement; or
L’oiseau était mort depuis la veille.




Tous droits réservés © Claude Lachapelle / août 2017

Ecrit par Claudel
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net