Orpheline de guerre


C’est comme un courant d’air
Qui m’a tenu au courant
Que tu n’est pas mon père
Que je ne suis pas ton enfant.


Je souffre le calvaire!
D’avoir appris tout cela
Je te croyais mon vrai père
Et voila qu’à présent-
Rien n'est comme avant...

Je me sens si étrangère
Rien que de le savoir.
Moi l’orpheline de guerre
Mon âme est en combat.

Et devrais-je me taire!
Raison tu donneras
Ils sont prioritaires
Tes cinq autres enfants...

C’est maintenant la guerre
Dans mon esprit d’enfant
Car tu n’es pas mon père
Et je n’aime pas cela...

Comment oublier tout ça!
Jamais! jamais! croyes-moi...




Ecrit par Paquita
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net