Un petit jardin secret

Un souffle sur une surface qui se creuse et s'enracine dans la terre de l'esprit;
Sur des pousses minuscules que des pas hagards écrasent sans le savoir;
Qu'ils assèchent de leurs mots grisant comme les couches de charbon sous leur coeur végétal.
C'est juste pour écouter une mélodie dans le vent que des graines déjà moisies,finies, décident de prendre racine;
S'enhardissent dans des rêves où la réalité se mélange à des espérances déraisonnées;
Pour creuver le ciel et chanter en leur soi ce qu'elles sont venues trouvées.
Encore et toujours de ce vert chlorophyllien se batir de milliards d'unités;
Des souffles magiques qui revigorent sous le soleil qui allège les pensées et murmure la joie;
Pour qu'un jour avant de faner et de moisir dans les regrets et le chagrin empoisonné par les années de l'hiver;
Se dévétir de cette atmosphère pesante qui allourdit et détruit chaque centimètre de ces pétales qui s'enferment;
Elles puissent avoir hisser leurs couleurs chatoyantes et faire rire ceux qui sont entrés dans ce jardin.<br>


J'ai écrit cette poésie il y a quelque temps déjà, et je l'avait déjà postée dans un forum. Mais en la relisant j'ai souhaité pouvoir la retrouver à tout moment,et comme je passe souvent ici, je l'ai postée là.

Ecrit par Agathe
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net