UNe histoire vraie



Ce que je vous raconte, c’est un vécu et vrai cauchemar,

Une matinée grise et froide d’hiver, ce jour là,

Après avoir travailler la terre de mon petit jardin,

Je me suis sentie comme un malaise, je me suis allongée.


J’ai senti la présence d’une affreuse Dame en noir,

Qui marchait lentement sur mon trottoir,

Elle cherchait quelqu’un à qui enterrer.

Elle frappa violemment à ma porte et soudain.



J’étais confrontée avec sa laideur,

ELLE était là ! Me faisant très peur !

Son visage propageait le vrai malheur,

Et ses yeux malins comme un vrai démon.



Une phrase monstrueuse elle prononçait,

Elle me disait voulez vous m’accompagner ?

Venez ! N’ayez pas crainte, je vais vous amener,

Loin aujourd’hui même le quatre Janvier.



C’était bien « Madame la mort » qui me visitait,

De toutes mes forces d’un coup j’ai crié !

Non ! Pas aujourd’hui Madame s’il vous plait,

Mes valises ne sont pas encore préparées !



Pour ce long voyage où on ne revient jamais,

Cherchez quelqu’un d’autre qui le voudrait bien

Qui cherche en vain de se suicider

Moi j’aime la vie et ce bel univers.

.

Et la dame en noir ne pouvant rien faire,

Car je crié si fort, mon Dieu notre père !

Qu’il m’avait entendu, hurler en prière,

Me laissant en vie encore x temps sur terre.

Et c’est aujourd’hui que 4 ans plus tard j’écris cela

Mais ELLE m’a fait connaître un vrai coma.



J’ouvris les yeux, quelques jours plus tard,

Je me suis trouvé dans un lit d’hôpital

Pleine des tuyaux jusqu'à l’estomac,

La tête rasée comme une balle de billard,

Je cherchais ma jambe, ma main et mon bras,

Une rupture anévrismale, côté cérébral

Avait inondé toutes les parois

Et dans mon cerveau avait fait des dégâts,

Certains neurones ne se réveilleront pas.



Depuis ce jour là, je suis hémiplégique,

Cette hémorragie m’a réservé un destin tragique,

Mettant dans mon couple la peur et la panique,

Et pour m’occuper j’écris des textes poétiques,

Remercient mon Dieu de son aide gratuite.



Car même en étant dans un fauteuil toute la journée,

Je juge que la vie si belle, que j’envie de la croquer !!!!

Tout est plus joli qu’avant, la nature plus en beauté,

Malgré mon malheur les petits bonheurs je sais les apprécier.





Ecrit par Paquita
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net