Désespoir de bouclier

Des verres de Ricard

Flotte une odeur d’anis,

Elles sont parties les miss.

Fini, plus de rencard.



Que fallait-il que tu fisses

Les champions en ont marre

De la drogue barbare,

De trop de fric en Suisse.



Entend la pythonisse

Un grain de sable naze

Fait déborder le vase.

Reste rien pour l’office.



Ecrit par Louis
Tous droits réservés ©