L’orchidée du printemps

<b>J</b>’arrive, je suis là, c’est mon tour.

<b>E</b>clate tes nuées alentour…



<b>S</b>oleil sèche ces pleurs sur ces fleurs,

<b>U</b>tilise ton charme en retour.

<b>I</b>ambe soit témoin de ses peurs,

<b>S</b>uis l’hiver jusqu’à son détour.



<b>U</b>nique orchidée, je suis là !

<b>N</b>ul n’a chassé cet hiver là,

<b>E</b>xcepté moi, printemps du Roi.



<b>B</b>eauté pour la faune et la flore.

<b>E</b>au de parfum tirée au sort,

<b>L</b>a beauté du diable gouvernée,

<b>L</b>a belle saison a triomphé.

<b>E</b>mbuscade très bien manœuvrée.



<b>O</b>rnement ! Embellis jardins.

<b>R</b>ichesse ! Abondance à tout coin.

<b>Ç</b>a déménage ! Neige disparaît.

<b>H</b>iver ! Ne viens plus divaguer.

<b>I</b>dylle entre toutes les créatures,

<b>D</b>ahlia aux pompons, belles peintures,

<b>E</b>bauche de couleurs du Créateur.

<b>E</b>blouissement ! Éclat du Seigneur.



<b>D</b>’arrache-pied, je m’installe encore…

<b>U</b>lule ! Chouette fais peur à tort.



<b>P</b>âturage au bétail dehors.

<b>R</b>amassage de jasmin, eau d’or.

<b>I</b>ris séduisant ! C’est ton jour.

<b>N</b>arcisse cueilli avec amour.

<b>T</b>erre revêts toi d’un beau manteau.

<b>E</b>xamine, planteur, tes coteaux.

<b>M</b>ontagne ! Embellis de ton vert.

<b>P</b>oète ! Écris d’admirables vers.

<b>S</b>ecrets impénétrables du Seigneur.



<b>L</b>’herbe et les arbres se prosternent au Dieu Créateur,

<b>O</b>h !

<b>L</b>’orchidée l’implore pour ne jamais avoir peur.

<b>!</b>



*(Le « L » veut dire elle, oh ! elle !… ne pas penser LOL)

<font size=2></font>



<b>Je suis une belle orchidée du printemps LOL.</b>

Ecrit par Redouane
Tous droits réservés ©