Dévotion ( extrait)

En réparation des outrages

Que vous me fîtes

Pauvre pêcheur

De perles

En sautoir

Vous m'offrîtes un collier.



Cette parure entre mes seins

Comme autant de gouttes de suée

Que versa mon corps

Qui sur le vôtre se démena

Sied à ma peau dénudée.



Avec en diamants

Une rivière qui coulerait

Au creux de mes reins

Dévoué éternel

Serait mon corps

Amène



<i>J'espère Claude que tu me pardonneras ce poème loin de la douce sensualité dégagée de ceux de Anita et Louis</i>

Ecrit par Ann
Tous droits réservés ©