Attendre, encore attendre

<b>Il est trop tard

Soirée sans elle

Dans le brouillard

Raté la belle.



Les voilà revenus

Souvenirs et rancunes

Regrets de jours perdus. --

Les mauvaises fortunes,



Verront l’oubli jusqu’à son fond,

De leurs débris -- le futur s'orne.

Patience et calme se défont,

Son retard dépasse les bornes.



Un rire discret --

Toujours insouciante

Léger air distrait

Elle est trop charmante.</b>

Ecrit par Louis
Tous droits réservés ©