Les feuilles




Sur un beau palefroi

Piaffant des étincelles

Sa majesté l'Automne

Se promène en forêt



Dans son habit doré le voici qui chemine

Sous la voûte élevée des grands chênes moussus

D'or et d'ambre vêtus!



L'Automne dépité devant tant de beauté

Se met fort en colère

" O Feuilles éhontées

A la livrée dorée

Vous osez m'imiter?"





Et le soleil qui passe

Et couronne de grâce

Les hautes frondaisons

Lui fait perdre raison









L'automne se déchaîne

Gifle les feuilles

Et les pousse dans les bras du vent

Qui les balaie d'un revers de main

Les faisant rouler sous nos pieds

Jolis tapis d'or chamarrés

Que nous nous empressons de fouler.



Alors, alors, s'écrient les feuilles

Pas moyen de mourir en paix?





MARCEK

Ecrit par Marcek
Tous droits réservés ©