Nous deux

Ainsi étions-nous,

Blottis l'un contre l'autre

Ainsi étions-nous

Dans la chaleur de notre amour

Ainsi étions-nous, confiants

Dans la certitude d'un avenir à deux...



Mais la mort est venue te chercher, mon ange

Si brutale et si injuste

Te fauchant en plein bonheur



Je t'appelle si souvent à la rescousse

Mon ange,

Toi qui savais si bien me protéger



Je sens sur moi tes mains si douces,

Je marche à la lumière de tes yeux amoureux

Je n'oublie rien

Je t'aime



Ecrit par Kallistea
Tous droits réservés ©