A la bonne heure !

A la bonne heure !

Voilà-t-il pas un sympathique repas ?

Profusion de mets et de couleurs

Goûts simples et affichés comme tels

Sans avoir besoin de passer à l'hôtel

On se met à table dans l'instant

Et l'on savoure, à l'heure, des mets,

(A l'heure d'aimer, aussi)

Des mets, dis-je donc,

Choisis et qui combleront

Nos appétits de nouveauté...

"Très chère, prendrez-vous du thé ?"

(Ceci n'était qu'un apparté)

Et quand sonnera, au cadran de toutes ces breloques

L'heure de se séparer

Nous aurons l'heur de remercier Passager

L'hôte qui nous régala...

Ecrit par Kallistea
Tous droits réservés ©