Où sont-ils ?

Je cherche le grain de beauté

Serait-il tourné vers le mur ?

Mais non ! À bien y regarder

Il est sur l'épaule bien sûr.



Quand la beauté se focalise

En grains de jais si concentrés

C'est que partout sous la chemise

Il y a trop à désirer.



Permettez que j'admire encore

J'en trouverai un autre ailleurs

Sur le devant de votre corps

Là où palpite votre coeur.





Ecrit par Franz
Tous droits réservés ©