Mélancolie

Ici aussi le temps est maussade,

L'océan déferle ses vagues

A l'âme, sur ma page blanche

Le vent les emporte dans les nuages,

Les mouettes sont rieuses

Léchées par l'humour écumeuse

J'entends mélancoliquement au loin

les accords du vent d'un violon

D'une langueur qui pénètre

Mon cœur et se meurt d’ennuis!!!







Guy.Olivier. Olivié de Fourtané<font size=2></font>

Ecrit par Olivie
Tous droits réservés ©