Le maçon du causse

<font size=1><b>

Le maître des murs de pierres sèches est mort,&#8232;

Ses murs, eux, ont franchit les années, debouts, droits.--&#8232;

Son nom a disparu, effacé par le vent,

&#8232;La pluie, l'arrivée du béton.&#8232;

Des gouttes perlent des murets.&#8232;&#8232;



Autour de sa cabane, une friche où des ceps&#8232;

Racontent une piquette, éphémères ivresses.&#8232;

Le toit bâtit en voûte est noircit de fumée. --&#8232;

Poussière herbe sèche recouvrent les éclats

De pierre.



</b></font>

Ecrit par Louis
Tous droits réservés ©