Lumières du Causse

Le vent souffle sur le Causse désert

Plaines arides et terre de lumière

Les landes épineuses virent à l’ocre

Un jour s’achève en Languedoc



Et si les drailhes à l’horizon

S’enfuient entre thym et buissons

Les pierres déclinent du blanc à l’ambre

Avant que la terre sèche ne flambe



Quand la garrigue rebelle

Et l’ombre des capitelles

Se plient au vent du soir



Le temps devient silence

Reviennent les douces essences

Et parfums du terroir.





Ecrit par Aguirre
Tous droits réservés ©