Le grand froid s'en est venu

Le grand froid s'en est venu,

Plombant mon coeur, grisant les nues...

Le grand froid s'en est venu

Et je n'ai plus rien reconnu.



Je me souviens des jours heureux

Dans mon village tout-là-bas :

Jamais de neige ou bien si peu

Et toi maman auprés de moi.



Rien n'est pareil, il fait si froid,

Le vent d'hiver semble me dire :

De tes Noëls d'autrefois

Ne restent que quelques souvenirs.



Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©