Je te vois !




Forêt de graffitis

Champs de couleurs en mélange

Sous-bois d’arabesques

Jungle de volutes

Ah ! Ah !

Tu croyais vraiment

Que je ne te trouverais pas ?

Mais c’était compter

Sans mon œil de lynx

Dans le dédale des traits

Je te vois, là,

Tapi derrière le feuillage

Béret rouge

Orné de plumes sur la tête

Et ton œil bleu qui me regarde

En coin…

Ecrit par Marcek
Tous droits réservés ©