Le chemin de sable







Sur le chemin de sable

Toutes les nuits le vent

Vient gommer, immuable,

Chaque pas de passant.



Tel un serpent d’argent

Frangé d’herbes sauvages

Il rampe nonchalant

S’enfouit dans les plages.



Froid et blanc sous la lune

Sous le soleil, doré,

Il erre dans la dune

Sans jamais s’égarer.



Quand l’automne viendra

Quant l’averse fait rage

Le goémon taira

Son fou vagabondage.





Sur le chemin de sable

Toutes les nuits le vent

Vient gommer, immuable,

Chaque pas de passant.



Anita



Ecrit par Anita
Tous droits réservés ©