Moment de plénitude

Le visage si fin,

D'une femme recueillie...

Goûte-t-elle l'air marin

Sur la plage jolie ?



Le soleil pour témoin,

Loin des bruits de la ville,

La baigneuse n'entend rien

Que le vent qui frétille...



Alors elle reste là

En Vénus si belle,

De la dérangez pas

Cet instant est à elle !

















Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©