Nostalgie



Je chevauchais dans les grandes plaines

Libre,les cheveux au vent,

ne faisant qu'un avec Elle :

la grande Terre Mère.

Au temps des grands espaces

J'étais libre,

Mes mains dans ta crinière,

cheval mon ami , mon frère.

Respirer l'odeur des hautes herbes

Et des troupeaux itinérants

Voir aussi loin que l'horizon,

Se sentir vivant!

Chaman ,guerrier ou chasseur,

A ma tribu j'étais utile,

J'avais ma place dans l'univers.

Même de la Mort je n'avais pas peur !

Je savais qu'après ce passage

Toujours je serais là,

Chevauchant dans les grandes plaines,

Libre !

Ecrit par Jocelyne Pons
Tous droits réservés ©