Le temps d’un rêve...

S'il suffisait de regarder un bouquet de fleur

Le retourner, pour en faire une jolie création

Sortie tout droit de l'imagination

Les impressions fleuries, sont vivantes et lumineuses

elles excitent depuis longtemps les yeux des dames



Le cliché d'Olivier me fait penser à une soierie

Déposée sur le corps d'une jolie femme

Aux jambes élancées, à la démarche balancée

Qui accentue sa féminité, la photo me fait

Presque rêver en admirant ce bouquet renversé



La fraîcheur de la robe aux pans découpés

Est légère comme l’air, accentue les hanches de la créature

Met en beauté les jambes habillées d'un fin bas de soie

Couleur chair, raffiné d'une fine dentelle en haut de la cuisse

Attachée aux porte jarretelles



Cette robe me plaît, je l'imagine sur...moi, le temps

D'une escapade pour me sentir comme une lady

Qui a tout pour plaire. Comme elle, je me sentirais

A l'aise pour encore impressionner les yeux de mon galant

Le faire craquer à le rendre jaloux de mes fantaisies



Sur mes cheveux court, je déposerais un petit chapeau

Avec une voilette de plumeti, pour garder le côté romantique

Et pour couronner mon élégance, je mettrais de jolis souliers

Comme les altesses, je soignerais mes mains, habillées

De fins gants et d'un joli bracelet



Rien qu'a y penser, je me sens, comment dire...belle

Je ne suis plus la même, j'ai l' impression de ressembler

Aux femmes d'un monde qui ne sera jamais le mien

Le monde des princesses, celui des gens qui ont beaucoup

De moyens pour se costumer chez les grands couturiers



Mais je vous rassure, il est temps de fermer la parenthèse

Et de revenir dans le temps présent, ce n’était qu'une image

Il ne faut pas forcément ressembler à un mannequin

Pour être brillante et charmante, l’étoile peut rayonner

Sans artifice, l'essentiel c'est de garder la beauté au fond de soi



Quant à moi, il est trop tard pour changer, je pense que

Je resterai comme je suis, et demeurerai le reste de ma vie

Une femme simple et ordinaire, au regard aimant

Le sourire réservé, le cœur sur la main, venant d'un milieu

Ouvrier, celui qui donne tout, même si il n'a pas



Il n’empêche que j'adore les robes à fleurs

J'ai mis en mémoire le modèle de cette tenue imaginaire

Pour la confectionner de mes mains, je serai fière

De porter le bouquet renversé l'été prochain

Si je réussis mon pari, je vous montrerai le résultat



Avec des idées, rien est impossible!



.

.

.

Mise en page de la photo et texte: D.Isabelle





Photo: Olivier Lecointe

Merci à Olivier pour ce magnifique reflet de fleurs sur les arbres,

En le regardant et en l'inversant , il m'a inspiré

Merci de m'avoir autorisé à illustrer mon écrit avec cette photo!



N’hésitez pas à visiter la page de cet artiste, ses photos sont un vrai bonheur à visionner

https://www.facebook.com/banglassi?fref=ts







Ecrit par Isabelle
Tous droits réservés ©